Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Essais libres 2 - Melbourne : Nico Rosberg persiste et signe !

Publié le par Laura Allemand // Otagun



"J'y suis, j'y reste !" C'est sûrement le message du jour de Nico Rosberg. Le pilote allemand s'accroche précieusement à la première place sans laisser quiconque s'en approcher. Un enfant unique n'aime pas partager et pour une fois, cela ne dérangera personne au vu de son énorme talent. Revenons ensemble sur cette seconde séance marquée par le renversement de la monarchie par le Peuple. Vive l'Anarchie !

Météo : soleil, T. air : 18°C ; T. piste : 26-31°C ; Taux d’humidité : 52-54 % et vitesse du vent : 4,5 m.s (sud)


Nico Rosberg ne lâche rien et s'impose comme le maître incontestable et incontesté de ce vendredi. Il signe le meilleur temps en 1'26''053. Rubens Barrichello est second devant Jarno Trulli. Mark Webber remonte dans le classement en se hissant au quatrième rang. Jenson Button est cinquième. Brawn GP brille aujourd'hui. Timo Glock confirme le potentiel de Toyota en s'adjugeant le sixième chrono. Kazuki Nakajima devra se satisfaire de la septième place. Sebastian Vettel, Adrian Sutil et Felipe Massa ferment la marche du top 10. Notons que sur cinq allemands engagés dans le championnat, quatre apparaissent dans le haut du tableau. Kimi Räikkönen est onzième après avoir monopolisé les fonds de grille durant la majorité de la séance. Fernando Alonso occupe le douzième rang. Giancarlo Fisichella est treizième devant les deux BMW. Sébastien Bourdais est seizième. Le français s'est plaint d'un manque de grip. La voiture n'a pas facile à contrôler. Les McLaren, Nelsinho Piquet et Sébastien Buemi sont bons derniers.


Compte-rendu complet des essais libres 2 : La plupart des pilotes s’élancent dès l’ouverture de la piste. A 16h33, Jarno Trulli signe le premier temps de référence (1’32’’102) immédiatement battu par Timo Glock (1’31’’466) et Mark Webber (1’30’’602). L’allemand reprend l’avantage (1’29’’670) à 16h35 avant qu’Adrian Sutil ne surgisse (1’29’’335).

16h37, Heikki Kovalainen s’empare de la tête en 1’29’’109.

16h38, les Williams retrouvent le top 2 (Rosberg P1 en 1’28’’597). Au même moment, Fernando Alonso et Adrian Sutil sortent la piste. 16h39, le pilote bavarois de Force India revient à la charge en 1’28’’111. Heikki Kovalainen est second devant Nico Rosberg.

16h44, Lewis Hamilton se classe troisième tandis que Jenson Button domine (1’28’’002). Le play-boy de Frome améliore en 1’27’’883.

16h48, Jarno Trulli est en 1’27’’168 puis en 1’27’’050. Les Force India le surveillent de la seconde et troisième position. 16h55, une Toyota en chasse une autre au sommet (1’26’’689). Le top 8 compte Glock, Trulli, Vettel, Sutil, Fisichella, Button, Hamilton et Kovalainen.

16h58, Nico Rosberg récupère le commandement (1’26’’293). 17h, il est en 1’26’’142. Quatre allemands sont dans les huit premiers (Rosberg 1er, Glock 3ème, Vettel 4ème et Sutil 5ème). Les BMW et Fernando Alonso sont en fond de grille (17 à 19). Nelsinho Piquet est quinzième juste derrière Felipe Massa. Kimi Räikkönen apparaît au douzième rang. Les pilotes McLaren ferment la marche du top 10. 17h10, Nico Rosberg poursuit sa progression (1’26’’053). Le classement complet est le suivant : Rosberg, Trulli, Barrichello, Glock, Button, Vettel, Sutil, Massa, Webber, Fisichella, Kubiça, Hamilton, Nakajima, Kovalainen, Räikkönen, Piquet, Alonso, Bourdais, Buemi et Heidfeld. 17h16, Kazuki Nakajima rejoint le top 5. 17h20, Red Bull passe à l’offensive. A domicile, Mark Webber veut briller. Il est quatrième. 17h26, Nelsinho Piquet et les McLaren sont toujours en fond de tableau. BMW est en retrait aussi (13 et 14). Fernando Alonso est onzième. 17h29, Sebastian Vettel abandonne après une sortie de piste. Kimi Räikkönen est bon dernier. Le KERS ne réussit pas aux équipes qui l’utilisent ce week-end. Felipe Massa est dixième, c’est le meilleur résultat obtenu par les pilotes ayant à bord ce système. 17h48, « Iceman » tente de réagir. Il est quatorzième.


Le classement est aussi inattendu qu’improbable. Sommes-nous victimes d’hallucinations ? A l’issue de cette journée, la seule conclusion possible est d'admettre que nous sommes perdus. Vivement demain !

 

...............................................................................................................................................

 

Un article rédigé par Laura Allemand


Publié dans Grands-Prix

Commenter cet article