Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Spa - course : Sublissime !...

Publié le par Laura Allemand // Otagun


Lewis Hamilton s’impose sur le circuit de Spa-Francorchamps. Felipe Massa et Nick Heidfeld l’accompagnent sur le podium. L’ennui semblait vouloir s’installer en ce premier dimanche de septembre… La patience était requise mais le final n’aura déçu personne… ou presque !…

Ce grand prix de Belgique semblait annoncer le retour de Kimi Räikkönen. La pluie était attendue dans le milieu de l’après-midi. Elle s’invitera seulement à sept tours de la fin. Les deux derniers tours bouleverseront complètement le classement. Lewis Hamilton reçoit le drapeau à damier en vainqueur. Le britannique devance Felipe Massa et un inattendu Nick Heidfeld. Fernando Alonso est un heureux quatrième. Sebastian Vettel occupe le cinquième rang. Robert Kubiça est sixième. Sébastien Bourdais doit se satisfaire finalement de la septième place. Timo Glock entre miraculeusement dans les points. Mark Webber apparaît à la neuvième position. Heikki Kovalainen est dixième à un tour du leader. David Coulthard est onzième. Il est suivi de Nico Rosberg, Adrian Sutil et Kazuki Nakajima. Jenson Button termine quinzième. Jarno Trulli et Giancarlo Fisichella ferment la marche. Trois abandons sont à noter : Kimi Räikkönen (42ème tour : tête à queue et contact avec le mur), Rubens Barrichello (20ème tour : problème technique) et Nelsinho Piquet (13ème tour : il a fait un tête à queue après avoir glissé sur un vibreur ; il a tapé le mur).

Un départ décisif… Kimi Räikkönen déborde son compatriote finlandais puis son coéquipier au départ. « Iceman » s’empare de la tête à la suite d’un tête à queue du pôleman, Lewis Hamilton. Jarno Trulli réussit un superbe envol mais sa course est freinée au contact de la Toro Rosso de Sébastien Bourdais. Le français accède néanmoins à la quatrième place. Le malheureux Heikki Kovalainen a rencontré un problème de freins qui l’envoie en treizième position. A l’issue du premier tour, le top 8 est composé de Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton, Felipe Massa, Fernando Alonso, Sébastien Bourdais, Mark Webber, Nelsinho Piquet et Robert Kubiça.

Trop d’excitation peut nuire… Alors que « Kova » s’élance dans une folle remontée, le pilote brésilien de chez Renault perd quelques positions. Au huitième tour, Heikki Kovalainen est septième. Nelsinho Piquet est onzième en pneus durs et chargé en essence. Le finlandais accroche la Red Bull de Mark Webber en tentant un dépassement (10ème tour). Il écope d’une pénalité (un passage sans s’arrêter dans les stands). Au treizième tour se profile le premier abandon, celui de l’ancien vainqueur 2005 de Spa (GP2). Nelsihno Piquet a tapé dans le mur après avoir glissé sur un vibreur.

Un dimanche tranquille… A la mi-course, les positions semblent figées… Ce dimanche est des plus paisibles dans les Ardennes belges. Kimi Räikkönen s’apprête à renouer avec la victoire. Lewis Hamilton est second devant Felipe Massa. Fernando Alonso est quatrième. Sébastien Bourdais émerveille le paddock et la France depuis sa cinquième place. Le héros du jour résiste avec talent à la BMW de Robert Kubiça. Sebastian Vettel est septième. Nick Heidfeld est huitième.

Et « pluie » c’est tout !… Il reste sept tours à parcourir avant l’agitation du drapeau à damier. Il pleut légèrement… Les dernières minutes s’annoncent difficiles. La brume se transforme peu à peu en averse. Le cauchemar débute pour certains qui imaginaient déjà le jour de gloire poindre à l’horizon… Lewis Hamilton se rapproche de sa proie, la F2008 du champion du monde en titre. Le génie britannique multiplie les tentatives de dépassements. La piste est une patinoire. « Iceman » flanche, se rattrape puis cède… Le pilote McLaren est en tête devant ce pauvre Kimi Räikkönen. La deuxième marche du podium devait le consoler mais c’est le tête à queue… Il tape le mur et abandonne. Le retour du Roi n’est plus qu’un souvenir. Sébastien Bourdais est alors troisième devant son coéquipier. Mais Spa n’a pas dit son dernier mot. L’ultime tour a pris un air de shaker. Nick Heidfeld accède au podium. Fernando Alonso récupère la quatrième place. Les Toro Rosso chutent dans le top 8 (5ème et 7ème). Timo Glock s’invite dans les points. Notre « Seb » avait dominé « Bubi-Schumi » durant l’intégralité de la course. L’allemand reprend finalement l’avantage. Quoiqu’il en soit, le team de Faenza mérite quelques applaudissements !… Un grand bravo à notre frenchie qui fut exceptionnel !

Au championnat du monde, Lewis Hamilton conserve le leadership (80 points). Il devance Felipe Massa (72 points) et Robert Kubiça (58 points). Kimi Räikkönen est quatrième avec 57 points. Du côté des constructeurs, Ferrari se maintient en tête avec six longueurs d’avance sur McLaren (123 points).

Spa-Francorchamps est imprévisible… Ce dimanche, nous fûmes une nouvelle fois ébloui par Lewis Hamilton et son coup de volant magique. Les passes d’armes entre Kimi Räikkönen et son possible successeur au titre resteront des moments d’anthologie. Merci messieurs ! Prochain rendez-vous dans une semaine à Monza, Ferrari sera accueillie en reine !…

Publié dans Grands-Prix

Commenter cet article

Gordon ? 14/09/2008 13:26

Il est pas cuit... Juste mal barré... :D !

Gordon ? 14/09/2008 13:25

Il est cuit ? Pourquoi tu dis ça ? c'est jamais fini, on sait pas ce qui peu se passer... les essai de se week end le prouve...

TF1 a merdé, et c'est pas la première fois qu'on ne nous respecte pas... (canada ?)

J'ai lu un article très intéressant sur l'équipe du 9/9 qui expliquait le fonctionnement des coupures pub et autres. Édifiant ! 10 000€ sépare la recette pub entre une diffusion pendant et après la pub...

Certains pays diffusent en médaillon les images du GP pendant la pub... Mais chez nous, les légumes du CSA ne l'autorise pas..

Bon GP !

Laura Allemand 09/09/2008 08:36

Je suis d'accord avec toi, TF1 a merdé sur ce coup-là ! Pour Lewis, je ne l'aurais pas pénalisé mais bon il conserve le leadership au championnat des pilotes. Iceman, pauvre Iceman : il est cuit !

Gordon ? 08/09/2008 20:34

Bé oui ! Sublissime ! ça change du précédent somnifère espagnol... (et qu'on me dise pas que les tracés moderne de je-sais-plus-son-nom son intéressants ! Partout ou il trace, on s'emmerde !)

Massa, s'en sort bien ce coup ci, Tintin aurait laaaargement mérité ses 10 points... le malheur des uns etc. La fin de course rocambolesque me laisse perplexe comme jamais je ne le fut. (quelle idée de mettre une page de pub à 2 tours du but ?! et d'insulter le réalisateur belge en plus)

Et triste pour Seb ! Il s'est fait dessus... c'est ses propres mots ou presque. j'étais veeeert ! il méritait mieux lui aussi (sans chauvinisme...) ses efforts vont payer, mais faut pas se laisser abattre et prendre tout les risques ! Même si il pleut !

Pour finir... c'est ballot pour Hamilton, si il ne fait pas l'œuf dans sa chicane il peut presque être sûr d'être Champion. Aaah ces jeunes ! Quelles têtes en l'air...

Massa 07/09/2008 18:33

Non ! Non ! J'ai moi qui ai gagné. I am the best